Rio de Janeiro, Brasil

Après encore un record de trajet en bus depuis le Paraguay, nous voilà à Rio de Janeiro au Brésil: le paradis de la bronzette, des strings et des caipirinhas. Mais nous, en 4 jours, nous avons pas vraiment eut le temps de faire beaucoup de tout ça car nous avons énormément marché afin de visiter au maximum cette ville surprenante.

Rio de Janeiro - View from Sugarloaf mountain

Pour commencer, nous avons fait un free walking tour de downtown; une façon assez rapide et simple de faire le tour des principaux monuments et lieux touristiques de la ville avec quelques explications (en Anglais parce que nous avons déjà assez de mal avec l’espagnol, nous sommes pas vraiment prêts à essayer le Portugais!). Ainsi, nous avons pu voir et prendre en photo le théâtre municipal, le quartier de la samba Lapa et ces célèbres marches colorées de l’Escadaria Selaron (du clip « Beautiful » de Snoop Dogg et Pharell), la cathédrale de Sao Sebastio, le quartier des affaires…

Nous avons aussi traversé la ville en métro pour faire visiter le Maracanâ, le très célèbre stade de foot du pays, LE pays du football, et là où la dernière coupe du monde s’est jouée. Loulou n’était bien sûr pas du tout passionné, il l’appelait d’ailleurs « la marre à canards », mais moi j’étais bien sûre aux anges dans ce temple du football, entourées de beaux maillots (dont celui de mon chouchou colombien!).

Maracanâ stadium

Nos activités des autres jours se résument à beaucoup de balades le long des plages de Copacabana, Ipanema, Leblon, Flamingo…

Bien sûr, vu que nous sommes allés jusqu’à Rio, nous n’avons pas oublié « d’aller là-haut »: sur les hauteurs de Rio admirer les vues incroyables sur la ville. Au fameux Corcovado d’abord, le Chris Rédempteur qui surplombe la ville et que l’on voit d’un peu partout. Puis, au Pain de Sucre qui offre également une super vue sur la ville avec le Chris rédempteur en fond et auquel on accède par un téléphérique sympathique.

Rio de Janeiro - View from Sugarloaf mountain

Pour notre dernier jour à Rio, nous avions réservé un tour guidé de la favela Rocinha, qui est la plus grande favela de Rio et même la plus grande d’Amérique du Sud. Le tour était super. Nous sommes partis du haut de la favela Rocinha et sommes descendus à pieds à travers toutes les petits rues bien sales et bordéliques du quartier, en faisant quelques stops pour admirer les belles vues sur la favela, pour goûter les pâtisseries locales, regarder les galeries d’art, écouter les groupes de musique de rue avec leurs percussions et visiter un centre qui aide les enfants de la favela en s’occupant d’eux et les occupant pendant la journée pour éviter qu’ils deviennent des dealers par exemple…

Rio de Janeiro - View from favela Rocinha

Rio de Janeiro - Favela Rocinha

Infos pratiques:
– Bus Ciudad Del Ested – Rio de Janeiro = 300 000 Guarani (58 USD) 22h
– Bus station de bus – Leblon = 9 BRS
– Frais d’entrée du Maracanâ = 24 BRS
– Frais d’entrée du Corcovado = 62 BRS
– Frais d’entrée du Pain de Sucre = 62 BRS
– Tour de la Favela Rocinha = 80 BRS
– Métro de Rio = 3,70 BRS
– Bus de Rio = 3,40 BRS

 

After our record of bus trip hours, we finally arrived in Rio de Janeiro in Brasil: the paradise of caipirinhas, strings and tan bodies. But for us, with our 4 short days only, we didn’t really have time for that because we walked so much in order to see as much as possible of this wonderful huge city.

To start with, we went on a free walking tour to visit downtown; an easy and simple way to see the main city monuments and touristic places with some explanations (in english because it was already hard enough to try the spanish, we weren’t ready to get into the portuguese as well!). We saw and took pictures of the town’s theatre, the Lapa samba district and its famous colourful stairs of Escadaria Selaron (from the « Beautiful » Snoop Dogg and Pharell song), the Sao Sebastio cathedral, the business district… 

We also crossed the town in subway in order to visit the famous football stadium Maracanâ, of THE country of football, where the last world cup was held. Loïc wasn’t a big fan, but I really enjoyed to be in this football temple, surrounded by nice jersey shirts (including the one of my favourite colombian!).

Our activities the other days were a lot of walking along the beaches of Copacabana, Ipanema, Leblon, Flamingo…

Obviously, we also went on the high hills of Rio to admire the stunning views on the city. From the famous Corcovado first, which rises over the town and can be seen from almost everywhere. Then, at the Sugarloaf mountain, which also offers a great view over the town with the Corcovado at the back.

For our last day in Rio, we booked a guided tour of Rocinha favela, the biggest favela of Rio and South America. The tour was great. We walked from the top of the favela to the bottom of it, through the narrow dirty and messy streets, making some stops to admire the view, try some local pastries, visit the local galleries, listen to the street music bands playing percussions, or visit the help centre for the favela children which takes care of them and keeps them busy from becoming drug dealers…

Practical info:
– Bus Ciudad Del Ested – Rio de Janeiro = 300 000 Guarani (58 USD) 22h
– Bus station de bus – Leblon = 9 BRS
– Maracanâ entry fee = 24 BRS
– Corcovado entry fee = 62 BRS
– Sugarloaf Mountain entry fee = 62 BRS
– Favela Rocinha tour = 80 BRS
– Rio subway = 3,70 BRS
– Rio bus = 3,40 BRS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *