Otavalo, Ecuador

Après le passage de la frontière Colombie/Équateur, notre premier arrêt fut Otavalo. Cette petite ville au nord de l’Équateur, entre la frontière et Quito, est connue pour ses habitants Amérindiens appelés Otavalos ou « Quechua ».
Les Otavalos se reconnaissent facilement avec leurs tenues traditionnelles: toutes les femmes portent une jupe foncée, un chemisier clair et un poncho coloré. Les hommes eux portent toujours un pantalon blanc et un chapeau.

Les Otavalos sont aussi connu pour leur artisanat. On trouve à Otavalo un grand marché, le Mercado Artesanal, tous les jours de la semaine (mercredi et samedi étant les plus grands jours de marché)Ici, tout se négocie: hamacs, pulls, écharpes, ponchos, et célèbres chapeaux Panama.

After crossing the border of Colombia/Ecuador, our first stop was Otavalo. This small town north of the country, between the Colombian border and Quito, is famous for its indigenous inhabitants called the Otavalos or « Quechua ».
Otavalos are easily recognizable with their traditionel outfits: all the women are wearing dark skirts, with pale blouses and colourful ponchos, while the men are wearing white pants and hats.

Otavalos are also famous for their very qualitative handicraft. Otavalo has a huge market every day selling these crafts (wednesday and saturday are the biggest market days). Everything has to be bargained there: hammocks, jumpers, scarfs, ponchos, and the well-known Panama hats.

2 réflexions sur “ Otavalo, Ecuador ”

  1. Ecuadoooor !
    Sympas les tenues traditionnelles, au moins pas de distinction / pas de jugement / pas de mode. Ils ont autres choses à faire ;)
    Ca va les Loulous ? Celine, t’es cheveux poussent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *